Facebook : les community managers devront être vérifiés pour gérer des pages populaires



poste par Aurélien Mouliets

Facebook a annoncé le 6 avril 2018, à travers les voix de Rob Goldman et Alex Himel, plusieurs changements à venir pour améliorer la transparence des pages et des publicités. Parmi ceux-ci, un changement de taille pour les gestionnaires de pages.

Un badge bleu pour gérer les grandes pages

Les pages Facebook avec un nombre important de fans devront être gérées par des personnes vérifiées Badge bleu Facebook. Si vous ne passez pas les conditions nécessaires, il ne vous sera plus possible de publier sur la page. Cela est mis en place dans le but de bloquer l’utilisation de faux comptes, ce qui est contre le règlement de Facebook.

Pourquoi cette vérification ?

Il y aura deux conséquences majeures sur cette mise à jour :

L’arrêt de vente sauvage de pages Facebook

Certains administrateurs de page étaient spécialisés dans la création de pages à succès (blagues, memes, …), avant de les revendre à des annonceurs peu scrupuleux. Ceux-ci renommaient la page et récupéraient ainsi une base de fans de plusieurs centaines de milliers de personnes, distillant des messages plus proches de leurs objectifs, notamment politiques mais aussi commerciaux. Cela n’est bien évidemment pas autorisé par Facebook, sans même parler d’éthique.

Un changement de philosophie chez les prestataires

Il est très commun pour de nombreux prestataires offrant des services de community management de séparer leur vie privée et leur vie professionnelle. Cela se traduit par l’utilisation d’un compte type « prénom nom pro« , « agence bidule pro« , etc. Ceci ne respecte pas le règlement de Facebook et il va donc falloir s’adapter. Fort heureusement, ce principe ne sera appliqué qu’aux pages avec une grande quantité de fans. Le nombre de fans minimum n’est pas encore connu, mais nul doute que certains prestataires vont devoir revoir leurs procédés.

Logo Facebook

Comment avoir un profil Facebook vérifié ?

Le processus actuel est complexe et très ciblé ; les profils au badge bleu sont ainsi réservé aux « profils authentiques d’une personnalité publique, société de médias ou marque ». Pour le moment donc, des pages telles que Coca Cola France (107 millions de fans) devraient avoir un community manager connu et ayant obtenu le badge bleu Badge bleu Facebook.

Cependant Mark Zuckerberg a publié un post Facebook précisant qu’une centaine de personnes allaient être recrutées pour gérer les vérifications. Une simplification du processus devrait donc avoir lieu rapidement.

Le profil vérifié, bonne idée ?

La réponse courte : oui… et non. La réponse longue dépend de comment cette mesure va être appliquée et de quel côté on se situe.

Si le community manager est publiquement visible sur la page, cela instaurera une dynamique unique entre la notoriété de la page et celle du community manager. Cela peut représenter une véritable opportunité pour certaines marques. Imaginez un peu Cervin communiquant avec l’instagrameuse mode Adenorah : une alchimie qui pourrait créer de beaux moments. Cependant, cela implique également qu’une partie plus ou moins conséquente de la communauté se rattachera à la marque uniquement pour le community manager. Que se passera-t-il au départ d’un CM apprécié ? On imagine déjà les bad buzz et catastrophes qui en découleraient.

Pour le moment, ce processus n’est pas encore en place. Attendons donc d’en apprendre plus avant d’avoir un avis définitif.

Pourquoi ce changement ?

Les élections américaines de 2016 ont été la raison de beaucoup de tumultes aux États-Unis. Sans rentrer dans les détails, il y a eu des interférences d’origine russe qui ont influencé les élections entre Donald Trump et Hillary Clinton. Facebook souhaite rester aussi neutre que possible et éviter une manipulation médiatique de masse. Deux ans plus tard, le 1er réseau social au monde réagit et met en place divers systèmes, dont la vérification de profils pour les pages à succès, dans le but de contrecarrer certaines utilisations et de promouvoir la transparence.

Aidez-nous à partager l’info !

Faites découvrir à vos abonnés Twitter cet article. Cliquez ici pour twitter directement.

Si vous avez apprécié cet article du blog BM Services, abonnez-vous.

Comment s’inscrire au blog BM Services ?

  • Cliquez ici pour vous abonner via RSS.
  • Vous pouvez aussi vous abonner via Feedly.

Les commentaires sont fermés.